En 2019, 750 000 entreprises ont été créées en France

Selon l’Insee, 750 000 nouvelles entreprises ont été créées entre janvier et novembre 2019 en France. A titre de comparaison, l’année 2018 a vu naître 691 000 entreprises en douze mois. Pourquoi atteignons-nous un nouveau record ? Quelles sont les motivations des créateurs d’entreprise ? LIP Gestion revient sur ce chiffre impressionnant.

La création d’entreprises favorise-t-elle le recrutement de salariés ?

Se lancer dans la création de sa propre société n’est pas une décision à prendre à la légère. Cela demande une longue réflexion, des calculs précis et des démarches administratives plus ou moins lourdes en fonction du statut que vous choisissez.

Vous voilà fin prêt à découvrir les joies du monde de l’entreprenariat, celui où vous êtes en haut de la hiérarchie, juste en dessous de l’administration française, de l’URSSAF, de la direction générale des finances… Bref, vous voilà acteur de votre propre vie professionnelle, et c’est souvent ce que recherchent en priorité les créateurs d’entreprise.

Petit à petit, vous allez générer du chiffre d’affaires en vendant vos produits ou vos services aux particuliers ou aux professionnels que vous avez préalablement ciblés. Très vite, votre affaire peut rencontrer un véritable succès et c’est tout ce que l’on souhaite à tous les entrepreneurs. Vous n’arrivez pas à honorer les commandes en temps et en heure ? Recrutez du personnel en intérim afin de ne pas perdre de clients importants !

Grâce à LIP Gestion, vous embauchez les personnes de votre choix. Votre enfant, votre mari, votre cousine, votre voisine ou encore votre ami d’enfance, vous êtes le seul à décider qui viendra vous aider en cas de pic d’activité. Une fois que vous avez trouvé la perle rare, contactez l’agence en ligne LIP Gestion afin d’établir un contrat d’intérim dans les plus brefs délais. Nos gestionnaires se chargent de la DPAE, des bulletins de paie, du versement des salaires et des indemnités de fin de mission. Grâce à notre service dédié aux dirigeants d’entreprise de tous les secteurs d’activité (sauf Transport), vous n’avez aucune démarche à entreprendre et surtout, vous n’êtes pas l’employeur de vos intérimaires.

Les microentreprises toujours plus nombreuses en 2019

Parmi les différents statuts d’entreprise qui existent en France, la microentreprise continue de séduire de nombreux entrepreneurs souhaitant être leur propre patron. En 2019, 400 000 nouvelles microentreprises ont vu le jour selon l’Insee ! Ce chiffre représente une croissance de 25% par rapport à 2018.

Depuis son entrée en vigueur le 1er janvier 2009, le statut de microentrepreneur (anciennement autoentrepreneur) permet de créer une activité professionnelle principale ou secondaire, en complément d’un emploi salarié. Si ce statut séduit autant, c’est qu’il est simple à décrocher et qu’il offre de nombreux avantages comme le plafonnement du chiffre d’affaires plafonné à 70 000 euros ou 170 000 euros en fonction de votre activité.

Trois facteurs qui ont favorisé la création des entreprises en 2019

Si les nouvelles microentreprises fleurissent, c’est également le cas pour les autres types d’entreprise. L’Insee a enregistré une hausse de 11,5% d’EI classiques et de 8,1% des sociétés classiques. Les Français sont donc de plus en plus nombreux à devenir employeurs, pour le meilleur… et pour le pire ! Une fois la société créée, le plus dure reste à venir ; générer un chiffre d’affaires suffisamment important pour vivre de son activité professionnelle.

Selon les experts qui ont analysé les chiffres de l’Insee, trois tendances ont favorisé la création d’entreprises en 2019 : l’ubérisation de l’économie, la politique économique et ses contraintes réglementaires moins importantes, et la loi Pacte qui a supprimé le stage payant que devait réaliser les créateurs d’entreprise avant de se lancer.

Peut-on être employeur et intérimaire à la fois ?

C’est une question qu’il est légitime de se poser lorsqu’on décide de créer son entreprise, notamment si vous ne générez pas suffisamment de chiffre d’affaires pour vous verser un salaire. Dans le cadre d’une microentreprise, vous pouvez tout à fait cumuler votre activité entrepreneuriale et un emploi de salarié dans l’entreprise de votre choix. Il peut s’agir d’un CDI, d’un CDD ou d’une mission d’intérim. Dans tous les cas, vous devez pouvoir réaliser les missions qui vous sont confiées en tant que salarié. Vous vous engagez également à respecter une clause de non-concurrence et d’exclusivité.

Pourquoi faire appel à LIP GESTION ?

Simple !

Vos démarches en ligne partout en France

Fiable !

Un professionnel du travail temporaire à votre disposition

Économique !

Jusqu’à - 15% par rapport à un contrat intérim classique

Obtenez un devis